Skip to main content
Gestion de l'eau

Tirer le Meilleur Parti de Chaque Goutte

Tous les aliments ont besoin d'eau pour pousser, les amandes ne font pas exception

Ce qui différencie les amandes c’est que nous avons appris, innové et nous sommes engagés à utiliser l’eau de la façon la plus efficace possible,  en améliorant l'utilisation de l'eau dans toute l'agriculture. 

90 % des exploitations d’amandes en Californie sont des exploitations familiales 1, qui contribuent de manière considérable à l’économie californienne et gèrent avec soin leurs terres afin de pouvoir les transmettre à leurs enfants et petits-enfants. La Californie étant l'une des cinq régions du monde où l'on peut cultiver des amandes, il nous incombe de veiller à utiliser l'eau de la manière la plus durable possible. De plus, la Californie est aussi notre maison, et nous nous engageons à en prendre soin.

Recherche & innovation en eau

Investir dans l’efficacité.

La Collective des amandes de Californie a commencé à investir dans la recherche en 1982 afin de déterminer si une nouvelle méthode d’irrigation, la micro-irrigation, pourrait fonctionner dans les vergers d’amandiers. Auparavant, les agriculteurs avaient inondé leurs champs ou utilisaient de grands gicleurs. Les résultats étaient positifs et, en appliquant l’eau directement au niveau des racines des arbres plutôt qu’uniformément sur le champ, les agriculteurs ont conservé l’eau et créé d’autres économies opérationnelles. Au cours des deux dernières décennies, c’est avec succès que les producteurs d’amandes de Californie ont réduit de 33 % la quantité d’eau utilisée pour cultiver une livre d’amandes.2 Aujourd'hui, 85 % des exploitations d'amandiers californiennes utilisent la micro-irrigation, 3 soit près de deux fois plus que l'ensemble des exploitations californiennes. 4

Nous savons qu'il reste encore beaucoup à faire, c’est pourquoi nous agissons. D’ici 2025, nous nous engageons à réduire de 20 % supplémentaires la quantité d'eau nécessaire à la culture d'une livre d'amandes.

Pour y parvenir, d'autres améliorations sont en cours. Ces efforts sont soutenus par l'équipe de sensibilisation et d'éducation de la collective, qui fournit un soutien sur le terrain en rencontrant individuellement les agriculteurs pour leur proposer des formations et des informations techniques et partager les meilleures pratiques. L'une de ces ressources, le Continuum d'amélioration de l'irrigation des amandiers, aide les producteurs à accélérer l'adoption de technologies de conservation de l'eau.

Vox : Vous aimez les amandes ?

Produire des protéines d’origine végétale. 

Tandis que les amandiers utilisent à peu près la même quantité d'eau que les autres arbres fruitiers et à noix 5, les plantes ont besoin de plus d'énergie, et donc de plus d'eau, pour créer des protéines que des sucres.6 Ainsi, bien que les noix demandent davantage d’eau que les fruits et les légumes, elles sont également riches en nutriments essentiels, bonnes graisses et protéines.

De plus, l'eau utilisée pour cultiver les amandes permet en fait de produire quatre produits : l'amande que vous mangez, qui est protégée par une cosse et une coquille, ainsi que l'arbre. Les arbres stockent le carbone et sont transformés en électricité à la fin de leur vie, les coques deviennent des litières pour le bétail et les cosses sont des aliments nutritifs pour les vaches laitières, ce qui réduit l'eau nécessaire à la culture d'autres aliments pour animaux. Contrairement à d'autres aliments qui peuvent laisser des noyaux, des pelures et des écorces, avec les amandes, rien ne se perd.

Reconstitution des nappes phréatiques.

Les eaux souterraines sont une ressource vitale en Californie, contenue dans des aquifères souterrains qui constituent collectivement le plus grand système de stockage d’eau de Californie. Les eaux souterraines sont utilisées pour cultiver la nourriture et fournir de l’eau potable à travers l’État.

Pour soutenir la durabilité de l’eau en Californie, les producteurs d’amandes étudient comment les vergers d'amandiers californiens peuvent être mis à profit pour reconstituer cette ressource importante. La recharge des eaux souterraines dans les exploitations applique l’excédent d’eau d’hiver aux vergers en dormance, ce qui permet à l’eau de s’infiltrer et de reconstituer les nappes phréatiques.

Des recherches ont montré qu’environ 263 045 hectares de vergers d'amandiers de Californie présentent un sol relativement adapté ou mieux adapté à cette pratique 3. En combinaison avec la disponibilité de l’excès d’eau pluviale pendant les années humides, ces fermes représenteraient de bons sites pour le réapprovisionnement des aquifères souterrains.

Vox : Besoin de se recharger?

PDF
Recharge des eaux souterraines dans les exploitations - explication
PDF
Lumière sur l’eau
PDF
Faire plus avec Moins
PDF
Pleins Feux sur : l’Eau
PDF
Empreinte hydrique + amandes
PDF
Objectifs 2025 : efficacité hydrique

  1. United States Department of Agriculture. 2012 Agricultural Census.

  2. University of California, 2010. Food and Agriculture Organization of the United 3. Nations, 2012. Almond Board of California, 1990–94, 2000–14.

  3. Land IQ. Groundwater Recharge Suitability Analysis. November 2015.